TendancesUn loft à Paris

Vous aimez les espaces atypiques, les grands volumes, la lumière naturelle et l’architecture industrielle. Vous souhaiter vivre à Paris mais les appartements trop classiques ne correspondent plus ou pas à vos attentes ou bien à votre style de vie ! vous souhaitez concilier vie personnel et vie professionnel dans votre habitation !

Définition / Loft

C'est avant-tout un lieu chargé d'histoire (bâtiment industriel, entrepôt, atelier, ...) qui a été transformé et réhabilité en local d'habitation atypique avec une décoration souvent contemporaine.

En quête d’originalité et d’authenticité, vous trouverez à coup sûr un endroit de vie idéale en recherchant un loft !
L’achat d’un loft à Paris vous fait rêver, vous aimez les beaux volumes, les grandes verrières, les espaces décloisonnés et les ambiances de décoration new-yorkaise.


Le terme loft vient de l’allemand « luft » qui signifie espace et air. Ce type d’habitat se caractérise par des espaces entièrement ouverts et décloisonnés souvent équipés de grandes ouvertures, de verrières ou de baies vitrées. Ils sont généralement composés de matériaux bruts (pierres, briques) et d’éléments d’origine (poutres métalliques, gaines, conduits). Ces éléments industriels chargés d’histoire sont conservés précieusement et mis en avant dans la décoration afin de conserver l’âme et le charme du lieu.

Le concept de loft est apparu aux Etats-Unis dans les années 70 avec la désindustrialisation des centres villes. Une catégorie de la population avec des faibles revenus se tourne alors vers un habitat alternatif et s’empare de ces lieux désaffectés (usines, entrepôts, ateliers) pour les transformer en habitation. Si la motivation était plutôt d’ordre économique au départ, car cette alternative foncière permettait de se loger en centre-ville à moindre coût, la formule est très vite dupliquée.

A Paris, les lofts se sont développés dans les années 90 avec la crise économique. La formule est d’abord apparue dans le nord et l’est de la capitale dans les arrondissements comme le 11ème, 12ème ,18ème, 19ème, 20ème et dans la banlieue limitrophe : Ivry-sur-Seine, Montreuil, Bagnolet, Pantin.

Dans le même temps, des ateliers d’artiste de peinture ou de sculpture ont également été transformés en habitation dans le 9ème, 14ème et 18ème arrondissements.
Quelques boutiques au centre de Paris ont également été réhabilitées en habitation. Ces deux types de logement sont couramment assimilés à des lofts même si le vrai loft est un bâtiment ou un atelier transformé.

Actuellement, les lofts parisiens restent des biens rares sur le marché de l’immobilier, 80% d’entre eux ont été rénovés par une clientèle aisée et conceptualisés par des architectes. De ce fait, les lofts sont très prisés par les cadres supérieurs ou les acheteurs étrangers à la recherche d'originalité.

keyboard_arrow_up